Saviez-vous que 30 % des femmes verront leurs muscles droits de l’abdomen se séparer lors de leur grossesse ? Les personnes avec un ventre proéminent sont également à risque. Lisez ce qui suit pour savoir comment votre physiothérapeute peut prévenir la diastase abdominale ou la traiter.

Lorsque le ventre grossit, durant une grossesse par exemple, les muscles profonds peuvent s’étirer et s’affaiblir, devenant ainsi moins efficaces pour refermer l’abdomen. Par conséquent, le tissu conjonctif qui réunit les grands droits (le six-pack) au milieu du ventre, appelé la ligne blanche, perd lui aussi de sa tension. Les grands droits peuvent alors se séparer et créer une ouverture pouvant atteindre jusqu’à 13 cm. Lors de certains mouvements ou efforts (p. ex. : un redressement assis, se relever du lit, soulever une charge), cette ouverture laissera paraître une saillie au centre de l’abdomen, qui a la forme d’un triangle ou d’une pointe.

La séparation des grands droits ne cause habituellement pas de douleur, mais elle peut entraîner des complications associées à la faiblesse des muscles profonds (les transverses abdominaux) et intermédiaires de l’abdomen. Ces muscles maintiennent le tonus abdominal, en plus de travailler de pair avec le périnée et le diaphragme afin de stabiliser le dos et le bassin. Par conséquent, la diastase abdominale peut s’accompagner de douleurs pelviennes, dorsales ou lombaires. Puis, si la condition n’est pas prise en charge rapidement, elle peut progresser en hernie abdominale et nécessiter une chirurgie.

Prévenir la diastase des grands droits pendant ou après la grossesse

Vous êtes enceinte ou vous venez tout juste d’accoucher ? Pour prévenir la séparation de vos grands droits, n’oubliez pas de :

  • rentrer le nombril et serrer le plancher pelvien avant de tousser, d’éternuer, de soulever une charge ou de faire un effort physique ;
  • vous tourner sur le côté pour vous relever à partir de la position sur le dos ;
  • éviter les redressements assis.

Votre physiothérapeute peut également vous enseigner plusieurs exercices sécuritaires pour renforcer les transverses et la ligne blanche.

Consulter en physiothérapie pour la diastase abdominale

Si vous croyez avoir développé une diastase des grands droits, que vous avez subi une opération pour corriger une hernie abdominale ou que vous percevez un écart de plus d’un doigt entre vos grands droits qui persiste au-delà de six semaines après l’accouchement, il importe de consulter un physiothérapeute qui possède une expertise en rééducation périnéale et pelvienne.

Lors de votre première consultation en physiothérapie pour une diastase abdominale, le physiothérapeute évaluera votre condition lombaire et pelvienne (mobilité, douleur, stabilité), le tonus musculaire de votre abdomen et l’espacement entre vos grands droits. Puis, il vérifiera et corrigera votre respiration au besoin et vous enseignera des exercices de renforcement des transverses abdominaux adaptés à votre condition.

Les rencontres suivantes, le physiothérapeute réévaluera l’écart et le tonus des transverses abdominaux et adaptera les exercices en fonction de votre progression. Il vous guidera également dans la reprise de vos activités physiques préférées.

Chez Physio SN+, les physiothérapeutes Hélène Normand, Karine Dupuis et Émilie Fournier-Côté possèdent une expertise en rééducation périnéale et pelvienne et ont suivi des formations spécifiques sur les muscles stabilisateurs abdominaux et pelviens. Elles travailleront en équipe avec vous en cas de diastase abdominale.

______

Pour plus d’informations sur nos services en physiothérapie ou pour prendre un rendez-vous, téléphonez-nous au 819 477-7751.