Le traumatisme craniocérébral léger

Le traumatisme craniocérébral léger (TCCL) implique un trauma direct ou indirect à la tête, au visage, au cou ou ailleurs sur le corps (par exemple, une chute sur les fesses). Il se présente avec ou sans perte de conscience. Les signes et les symptômes sont d’ordre physique, cognitif, affectif, comportemental et liés au sommeil. Cet état doit être pris en charge rapidement, dès les premiers jours, par un professionnel de la santé (par exemple, un physiothérapeute qualifié) pour s’assurer d’une bonne récupération. La résolution complète du traumatisme peut prendre de 7 jours à quelques semaines. On parle de syndrome post-commotionnel si les symptômes persistent plus d’un mois.
Une évaluation en physiothérapie de la région cervicale, du crâne, de la mâchoire ainsi que du système vestibulaire est essentielle. De plus, des tests oculomoteurs et proprioceptifs (équilibre) peuvent être nécessaires selon la nature des symptômes rapportés.

Le TCCL peut toucher les enfants, les adolescents de même que les adultes. Les individus dans les groupes d’âge entre 0 et 4 ans et 15 et 19 ans sont les plus à risque puisqu’ils se trouvent dans une période vulnérable de maturation du cerveau (développement jusqu’à la mi-vingtaine) et, particulièrement pour ceux du groupe 0-4 ans, en raison de leur difficulté à exprimer la blessure.

Les principaux signes et symptômes présents lors d’un TCCL sont les suivants : maux de tête, étourdissements, vertiges, nausée, fatigue, somnolence, sommeil perturbé, phonophobie et photophobie (sensibilité au bruit et à la lumière), douleur cervicale, irritabilité, impulsivité, sensation de tête dans les nuages, trouble d’attention et de concentration, mémoire altérée et difficultés liées à la vision.

En physiothérapie, l’approche inclut des techniques de thérapie manuelle cervicale et crânienne, du relâchement musculaire, des étirements et surtout, des exercices de stabilisation et de renforcement des muscles profonds du cou, de la proprioception cervicale, d’équilibre statique et dynamique ainsi que des exercices pour restaurer la fonction vestibulaire et pour la correction posturale. Aussi, la progression du protocole de retour à l’école ou au travail et de retour au sport vous est clairement expliquée.


Vos experts Amélie Simoneau, Cynthia Goulet et Cédric Lafond, sont en mesure de traiter ce type de traumatisme et de vous assister dans le protocole de retour en classe, au travail et à vos activités habituelles.