Le reconditionnement, aussi appelé reconditioning, est une approche de traitement holistique (globale) qui vise à maximiser le potentiel de mouvement d’une personne. Cette approche a été développée par Scott et Jaime Livingston, deux thérapeutes sportifs qui ont travaillé avec plusieurs athlètes olympiques, dont Andreï Markov, Mikaël Kingsbury et Erik Guay.

Le reconditioning est surtout utilisé avec les sportifs et les athlètes dans le but d’améliorer leur performance sportive ou de traiter une blessure récurrente. Mais toute personne qui éprouve une douleur persistante ou récurrente ou qui se sent limitée dans un mouvement de la vie quotidienne, comme se lever d’une chaise, peut en bénéficier.

Reconditionnement et physiothérapie
Lors de la première rencontre en reconditioning, votre physiothérapeute effectuera une évaluation globale. Un dépistage de l’amplitude articulaire et une décortication des mouvements affectés permettront d’établir si le problème est d’ordre musculo-squelettique, lié au contrôle moteur ou à une combinaison des deux. Puis, divers tests (par ex. : force, dissociation, contrôle moteur, amplitude, respiration) ainsi que des tests fonctionnels personnalisés permettront d’obtenir un portrait global de la qualité et des déficits des mouvements spécifiques au sport pratiqué, dans le cas des athlètes, ou qui sont problématiques, dans le cas d’une douleur récurrente.

Un plan de traitement personnalisé sera ensuite établi par votre physiothérapeute dans le but de corriger les microcompensations effectuées par le corps lors des mouvements problématiques. Lors des rencontres suivantes, des traitements en physiothérapie conventionnelle pourront être utilisés (par ex. : thérapie manuelle, électrothérapie, TENS, taping). Mais le plan de traitement en reconditionnement se distingue par l’enseignement d’exercices variés et créatifs, qui simuleront les demandes musculaires nécessaires aux mouvements ciblés par votre physiothérapeute.

Dans le reconditioning, le concept de robustesse est très important. Pour augmenter votre robustesse, vous devez avoir la capacité physique d’exécuter un certain mouvement et le contrôle moteur pour l’effectuer au bon moment et avec une force, une vitesse et une puissance adéquates. Lorsque la capacité physique et le contrôle moteur sont maîtrisés, il est possible de gagner en robustesse en variant les paramètres (par ex. : charge, répétition, hauteur d’un saut, vitesse d’exécution d’un mouvement, ajout d’une difficulté comme de faire le mouvement sur une surface instable) pour pouvoir accomplir le mouvement dans différents contextes. Et c’est grâce à cette robustesse que vous parviendrez à conserver à long terme les gains réalisés lors de vos rencontres en physiothérapie.

L’expert en reconditionnement chez Physio SN+ est le physiothérapeute Cédric Lafond. Il a suivi plusieurs formations auprès de Scott et de Jaime Livingston, les thérapeutes qui ont développé cette approche.